Le guide de l’Arbitrator Partie 2 : choisir les bons adversaires

 

 

Cet article est une libre interprétation d’un article de Warhammer Community, disponible ici.

 

 

 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2017/11/Necromunda-logo-transparent-1.png

 

Owen: Bien que cela puisse sembler être la partie la plus simple d'une campagne (il y a de fortes chances que vous sachiez déjà avec qui vous allez jouer), définir les affrontement d’une Turf War peut parfois nécessiter un peu de planification. Se présenter chaque semaine et défier audacieusement une personne et son gang peut fonctionner avec des groupes plus restreints, mais cela signifier que les mêmes joueurs se rejouent encore et encore, ou même que certains joueurs ne participent pas aux parties s’ils ne viennent pas une semaine. Cela pourrait également signifier que les joueurs les plus confiants ou les plus francs choisissent toujours leur adversaire et, en réalité, tout le monde devrait pouvoir affronter tout le monde au moins une fois. Les éditions précédentes de Necromunda ont toujours laissé ces choix aux joueurs. Cependant, pour les arbitrators et les groupes qui recherchent un peu plus de structure, pourquoi ne pas essayer l'une des méthodes ci-dessous ?

 

 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-CawdorArt-6uk.jpg


 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-KingoftheSpire-1vh.jpg

Le roi de la Ruche

 

 

La méthode la plus simple est peut-être de demander à l'arbitrator de la campagne de choisir qui affronte qui. Mais, selon toute vraisemblance, l'arbitre est aussi l'un des joueurs, donc, pour rester clair et impartial, cela peut également prendre la forme d’un tirage au sort (à l'exception qu'aucun joueur ne puisse faire face au même adversaire deux fois de suite) ou même un système Suisse, dans lequel les deux gangs avec le classement de gang les plus élevés s’affrontent, puis les deux suivants et ainsi de suite (ce qui fonctionne généralement bien, car la notation des gangs devrait évoluer chaque semaine).

 

 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-Image2-5hy.jpg


 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-TheMeek-2fs.jpg

L’humble héritera de l’Underhive

 

Si les joueurs veulent un peu plus de contrôle sur leur adversaire, l'arbitrator pourrait leur permettre de choisir leurs adversaires (en s'assurant une fois de plus qu'ils ne choisissent pas le même adversaire deux fois de suite), avec le gang ayant le plus bas classement de gang choisissant en premier, puis en remontant dans le classement jusqu'à ce que chaque joueur ait un adversaire.

 

 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-GameInAction-4ly.jpg


 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-RotundAvarian-3pj.jpg

Une ronde aviaire

 

Un ’’Round Robin’’ (où chaque gang combat un gang une fois au cours d'une campagne) est une autre option. Cette méthode fonctionne mieux dans les petites campagnes, car il peut être difficile à organiser s'il y a beaucoup de joueurs, certains ne peuvent être là chaque semaine, s’ils abandonnent, ou si de nouveaux joueurs rejoignent la campagne. Bien sûr, cette méthode a l'avantage de permettre à tout le monde de jouer avec tout le monde, donc à la fin de la campagne, tous les gangs se seront affrontés au moins une fois.

 

 

https://whc-cdn.games-workshop.com/wp-content/uploads/2018/09/NecroArbitrators-Sep25-SheenBird-7il.jpg


 

Quelle que soit la méthode utilisée, l'arbitrator peut accélérer les choses en organisant des parties avant que les joueurs ne se rencontrent - cela signifie que deux joueurs, une fois jumelés, peuvent jouer leur partie lorsqu'ils sont libres, ou si un joueur abandonne inopinément, il peut être assigné à un autre joueur avant que tout le monde se réunisse.


 

Le guide de l’Arbitrator Partie 2 : choisir les bons adversaires
logo planet wargame
  • News
  • Necromunda

Commentaires (0)